Association neuchâteloise de judoAssociation neuchâteloise de judoAssociation neuchâteloise de judoAssociation neuchâteloise de judoAssociation neuchâteloise de judoAssociation neuchâteloise de judoAssociation neuchâteloise de judoAssociation neuchâteloise de judoAssociation neuchâteloise de judo Association neuchâteloise de judo

Partages

Pinterest

Page

Facebook

Partenaires

Exes
Galactus

Publicité

Informations sur l'administration du site

Japonais

Le judo étant originaire du Japon, sa terminologie est en japonais. Ainsi, les noms de techniques, points d'arbitrage et divers autres types de mots sont employés tout au long de la progression du judoka.

Le japonais ne doit pas être confondu avec les autres langues asiatiques telles que le chinois et le coréen, ce qui est souvent le cas pour les néophytes. Cette langue est composée de syllabes, généralement une consonne et une voyelle ensemble.

Voisement séquentiel (rendaku)

On retrouve régulièrement, dans les noms de techniques, des mots qui sont identiques à l'exception de la première lettre. Ceci est dû à la place du mot dans le nom complet. On ne prononce pas la même chose si le mot est au début ou à l'intérieur du nom. La position de la bouche est la même (sauf pour le cas de la lettre H), mais on met de la voix ou non, d'où "voisement". Voici quelques exemples au hasard :

  • Harai / Barai : harai-goshi, harai-tsuri-komi-ashi / de-ashi-barai
  • Katame / Gatame : katame-waza / hon-gesa-gatame
  • Koshi / Goshi : koshi-guruma, koshi-waza / utsuri-goshi, uki-goshi
  • Shime / Jime : shime-waza / kata-jūji-jime
FSJ ANJ MDB
© ANJ 2013 - 2020 | Réalisé par MDB